RSS
RSS
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité
❝Kazuya Murasaki❞
Votre âge • 17 ans (presque)
Votre date de naissance • 24/12/1998
Sexualité • Homosexuelle
Activités/travail • Acteur
Groupe choisi • Sweet Beat Master
Maison choisie • Solarius Digital
Nom & origine de votre avatar • Kuroko Tetsuya de Kuroko No basket
what i have in my head • « Toutes les choses ont leur mystère, et la poésie, c'est le mystère de toutes les choses. »

L’adolescent possède une personnalité impassible et droite. Il est difficile de lire en lui comme dans un livre ouvert à l’image de ceux qu’il lit sans arrêt. Un vrai rat de bibliothèque… D’ailleurs, il écrit des romans mais, n’ose pas les proposer en pensant que ce qu’il écrit est nul d’où le fait, qu’il n’est pas auteur mais acteur. Par conséquent, si vous le cherchez, dirigez-vous soit vers une librairie, bibliothèque ou bien, des endroits généralement vides de gens. Il n’est pas très friand de la foule même s’il agit devant ses fans avec un incroyable professionnalisme.  Pour les travaux en équipe, il est du genre à faire passer les désirs de chacun avant les siens.   En effet, le jeune homme écoute souvent les souhaits et idées de ses partenaires et essaie très souvent de couper la poire en deux. En effet, il n’a jamais eu l’idée de faire passer ses intérêts en premier… Il a le grand sens du devoir et du sacrifice. Peut-être parce qu’il a grandi dans une famille des plus traditionnelles et strictes.  Même encore, maintenant, il ne sait toujours pas si il a fait le bon choix. Calme et imperceptible sont deux caractéristiques que vous pouvez ressentir chez lui. Toutefois, cela ne l’empêche pas d’afficher beaucoup de respect envers les autres en ajoutant toujours un suffixe de politesse.

Il ne supporte pas la tricherie, le manque de respect et de bonnes conduites qu’on doit à une personne plus âgée ou d’un rang plus élevé. En dépit de sa personnalité initiale, Kazuya devient extrêmement furieux lorsqu’il est témoin d’une action qu’il catalogue de « sale » : tricherie, s’en prendre à plus faible que soi verbalement, qu’une personne se fasse battre devant ses yeux etc. C’est pire, si on touche à ses proches, ses amis…. Son aura change radicalement… Celui qu’on pensait faible, qui serait incapable de faire du mal à une mouche, celui dont on prête à peine une attention particulière, devient effrayant. Lorsqu’il est en colère, il devient difficile de le raisonner lui, qui ne prend jamais la parole le premier qui joue presque les muets, qui écoute attentivement tout ce qu’on lui dit et même obéit… Là, c’est une colère sourde dont vous devrez faire face… Qu’importe si, à la fin il prend des coups.

« Méfiez vous de l’eau qui dort » ou encore « Ne jamais jugez un livre à sa couverture ».

La personnalité de Kazuya peut être facilement comparée à l’eau. Calme de l’extérieur, qui parait inoffensive même mais qui, une fois déchaînée, plus personne ne peut l’arrêter ! Un vrai danger public….  Si, il est d’une nature peu bavarde d’un premier abord, une fois qu’on a enclenché le mécanisme, vous trouverez un compagnon des plus bavards. De nature solitaire et silencieuse en réalité, il préfère observer de loin le monde qui l’entoure. C’est un fin observateur et il trouve que c’est toujours très intéressant « d’espionner » son prochain car, la nature humaine est probablement la créature la plus simple mais aussi, la plus compliquée à comprendre. Pourtant, lui y arrive mais, malgré cela, jamais il n'invitera quelqu'un. Il sera du genre à décliner poliment l'invitation. Son « manque de présence » lui ait utile pour entendre les potins qui l’intéressent mais, ne deviendra pas un rapporteur ou plus communément appelé une « Balance » sans qu'on fasse attention à lui.

Dans l’ensemble, il est un jeune homme « rationnellement » très calme même si, il y a quand même des moments où il peut se révéler être un véritable enfant et agir ainsi de manière stupide. En réalité, c’est un jeune garçon qui a besoin qu’on l’aide à sortir de sa coquille afin de s’ouvrir un peu plus sur le monde extérieur car, il a beaucoup de chose à montrer. Comme ce côté enfantin qu’on peut difficilement relier à lui surtout lors d’une première rencontre. Il détient une personnalité chaleureuse, douce qui se préoccupe beaucoup du bien d’autrui. C’est un petit altruiste pour son plus grand malheur… Cette part d’innocence qu’il dissimule très bien à l’intérieur de lui, le rend attachant et en même temps, c’est aussi son plus gros point faible. Il n’est pas aussi fort qu’il veut bien le montrer mais, il s’accroche et essaie de rebondir du mieux qu’il peut.

« C’est difficile de haïr quelqu’un toute une vie, encore plus, un proche avec qui vous avez créés des souvenirs ».

Kazuya n’est pas rancunier. Il essaie toujours de comprendre les autres comme le ferait un profiler avec une approche différente bien entendu. Pour lui, il n’y a pas de « fumée sans feu ». On ne naît pas foncièrement mauvais et selon lui, cela en va de même pour les personnes les plus sombres… Certes, si elles lui font du mal, il leur en voudra mais, d’un autre côté, il cherchera toujours à comprendre leurs actions. Quant à ses amis, si l’un d’entre-eux, lui enfonce un poignard dans le dos, il répondra présent à la provocation mais, au fond, si ce dernier s’excuse devant lui, il sera incapable de lui en tenir rigueur plus longtemps. Evidemment, ce n’est que dans le cas qu’il ressent de la sincérité à travers les mots de son ou ses vis-à-vis. Qu’ils se repentissent de leurs actes sincèrement.

Le jeune humain possède un pêché mignon question nourriture : Tous les aliments possédant une saveur chocolat, café et citron ! Il adore ces saveurs sous toutes les formes même si, c'est plus particulièrement envers les milk-shakes où les cappuccinos que ses choix s'arrêtent. S’il s’écoutait, il ne boirait que ça ! Il n’est pas un partisan de la cuisine maison. Malgré tout, il sait quand même se débrouiller même si, ses plats ne sont pas dignes d’être présentés à un restaurant 2 étoiles et au-dessus et inférieurs. Ce n'est de toute façon pas un gros mangeur non plus… Il adore les livres de Stephen King… Malgré ces histoires « horrifiantes », il trouve que cet auteur au brin de folie est un génie de la littérature et, chaque nouvelle œuvre, il la dévore. Après, il aime les thèmes policiers et mystère. Ce n’est pas un passionné de la nouvelle technologie. Il se contente de se servir de son portable. Tant qu’il peut appeler, envoyer des textos, cela lui suffit amplement et puis, ce n'est pas comme s'il avait quelqu'un avec qui échanger. Il adore le basket mais, aussi le baseball. Si vous lui mettez un ballon ou un gant et une balle en main alors, il va sourire et rire comme un enfant. C’est aussi un vrai petit passionné de jeux de stratégies comme le shogi ou le go.

« Le repos n’existe pas pour les braves ».

C’est ce que son grand-père ne cessait de lui dire… Il n’est pas effrayé par l’effort, parce qu’il est conscient de ses propres faiblesses.  Il sait parfaitement les choses qu’il peut faire et celles qu’il ne peut pas accomplir mais, il est prêt à progresser afin de devenir plus fort encore et encore. Et s’il échoue… Il suffit juste de grimper petit à petit les marches d’escaliers du couloir qui mène à la réussite. Tant pis, si c’est une par une et que cela prenne du temps. On parlait de professionnalisme un peu plus haut, il l’est ! Il est totalement intransigeant envers lui-même. Surtout depuis son enfance où il est dans le monde du show-biz depuis l’enfance. Parce qu’il veut être un acteur complet, pour les films d’actions, il a décidé de faire ses cascades lui-même. C’est un acharné du travail et parce qu’il est un enfant acteur de base, il a plusieurs jokers par exemple : au niveau des langues, il en parle 4 : Anglais, japonais à l’aide de ses parents, le coréen et il parle le mandarin. Parce qu’il adore les dramas historiques et, ce depuis qu’il a joué le héros dans son enfance, il a appris comme arts martiaux : Le Kenjutsu et le tir à l’arc ! Il a aussi un entrainement au parkour. Quant à la musique il a apprit à jouer du Shamisen.

Kazuya devient faible voir gaga devant les choses mignonnes ! Il possède un énorme faible pour ces dernières… Alors les peluches, les animaux et même les enfants… Vous le perdez littéralement surtout si vous ajoutez du chocolat dans le lot mais chut, personne ne doit connaitre ce point !
What i'm in my boots •
La nature n’a pas donné un corps puissant ou athlétique à Kazuya. Au contraire, il est de constitution « chétive» ; « fragile ». On a l’impression qu’il pourrait se casser tel un objet en porcelaine si on le sert trop. Toutefois, ne vous y trompez pas. Il possède des abdominaux finement dessinés certes, mais ils sont bel et bien là ! Il possède une apparence fantomatique hors, il est bel et bien fait de chair et de sang… Sa peau est nacrée avec une absence totale de trace de soleil. On doit bien avouer que c’est ce qui fait son charme après tout, c’est bien connu que les asiatiques en général, recherche à ce que leur peau soit la plus claire possible. De plus, il est à noter, qu’il n’existe pas non plus de traces impures : Cicatrices, tatouages qui salissent son corps. C’est un enfant correspondant à l’idée qu’on pourrait se faire d’une poupée de collection…. Vous savez ces belles poupées que l’on met en vitrine afin que personne ne puisse les atteindre… Les éloigner des mains impures qui voudraient les briser. Si, il devait être comparé à une princesse des contes de Disney, il correspondrait sans doute à Blanche Neige… Peau blanche comme la neige excepté ses yeux et ses cheveux qui sont d’un bleu azur, bleu-menthe… Tout du moins, c’est ce qu’on se dit avant de se rendre compte en ancrant nos regards dans ceux de ce garçon qui ne parle « pas »…  Le plus déroutant dans cette histoire, est l’absence de « vie » dans ses prunelles. Elles sont « vides ». Il n’est pas rare que ses iris peuvent envoyer des frissons le long de votre colonne, surtout quand il est en colère où son regard est aussi froid que meurtrier comme le froid de Sibérie.  On a l’impression qu’il peut voir en « vous », qu’il peut aspirer votre « âme » mais, c’est loin d’être le cas quoi que…. Qui sait après tout hein ?  

Une chose est certaine, cet aspect fragile le rajeunit qu’on pourrait lui donner un voir deux ans de moins. Ses traits de visage n'ont pas changé de l'époque de son enfance excepté qu’il a des joues plus creuses.

Il n’est pas un homme taillé comme trois pommes mais, il n’est pas non plus un homme qui se démarque par sa présence, son charisme, son élégance quand il marche. Rien de tout cela. Il mesure 1m68. En dessous de la taille moyenne d’un homme japonais qui est à partir de 1m70. On peut l’encourager, lui souffler à l’oreille qu’il est encore en âge de pleine croissance, ce n’est pas totalement vrai. Sa croissance s’est arrêtée à cette mesure, tout comme sa mère d’origine anglaise de qui il a tiré tous les traits. En effet, ses traits fins de poupées ainsi que ses yeux et ses cheveux c’est à elle qu’il les doit…  Il est souvent vêtu de noir non pas qu’il soit gothique ou autre mais, il aime la simplicité de la sobriété et parce qu’il dit que cela fait ressortir ses yeux. Noir ou blanc… Ombre ou lumière ? C’est une bonne question… Il porte aussi du blanc et du bleu mais, il a toujours un vêtement de couleur sombre. Comme si, il n’avait pas le droit de posséder un vêtement exprimant la gaieté…

Quant à ses accessoires, ces derniers sont deux bracelets qu'il porte à chacun de ses poignets. Une croix incrustée d’un rubis dont le contour est en or a pris refuge autour de son cou…. Cette même croix qui lui a été offerte par sa mère. Dernier souvenir d’elle. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas un jeune homme dont on pourrait remarquer la présence rapidement… Si vous faites un bond, ce n’est pas anormal bien au contraire
Yesterday in the darkness, tomorow in the sun ! • Son histoire ? Elle est simple et pas très intéressante. Son père fils du Honinbo et ancien Meijin au jeu de go est décédé d’un cancer généralisé peu avant sa naissance. Sa mère d’origine anglaise et simple serveuse ne put supporter le choc de la mort de son mari. Par conséquent, dès son plus jeune âge ce sont ses grands-parents du côté paternel qui se sont occupés de lui à chaque fois qu’ils lui rendaient visite sinon, c’était la voisine, une dame âgée qui lui servit de nounou jusqu’à ses 4 ans qui l’éleva et le garda la nuit car, sa propre mère préférait ramenait des hommes rencontré dans un bar… Des relations d’une nuit même si, au final, elle devint plus rapidement une prostituée qu’autre chose. Tous les moyens étaient bons pour arrondir les fins de mois car après tout, malgré que son beau-père qui ne la considérait plus ainsi lui payer son loyer en mémoire pour son fils unique décédé et pour son petit-fils, gaspillait son argent dans le cosmétiques, les vêtements et évidemment la boisson. C’est ainsi que Kazuya, commença à grandir ignoré par sa propre mère… Celle-ci, ne le regarda jamais dans les yeux… En fait, s’il osait montrer son visage quand elle ramenait un amant, elle le frappait avec le manche d’un balai ou bien lui tirait les cheveux tout en lui donnant des coups de pieds. Quand il n’allait pas à la maternelle, que sa voisine ne pouvait pas le garder, il restait enfermé pendant des jours dans leur appartement. Parfois, il ne mangeait pas et vers ses 4 ans, il commençait à ranger les débris de verres et autres bouteilles qui jonchaient le sol. Ses grands-parents maternels ne venaient pas autant qu’ils le désiraient à cause du métier de joueur de go de son grand-père qui était très pris par les parties et qui, essayaient de garder ses deux titres face aux jeunes qui arrivaient sur le marché…. Cependant…. Un soir, quand sa mère rentra éméchée avec un homme… Un homme dont il se rappelle encore le visage dont il fait encore parfois des cauchemars à cause des attouchements…. Il aurait pu se faire violer si, sa mère n’avait pas débarqué en trombe dans la chambre après s’être réveillée…. Mais ce fut pire…. Elle pensait que son propre fils voulait lui voler son amant alors, prise de colère elle le frappa. Alertée par le bruit, c’est son « ange gardien », la voisine qui téléphona à la police pour qu’ils interviennent et heureusement car, à leur arrivée… Ils trouvèrent le corps de l’enfant allongé et inconscient avec du sang au niveau de son visage…

De là, les services sociaux firent leur travail. Ses grands-parents qui furent alertés, décidèrent d’engager des poursuites afin d’avoir la garde de leur petit fils. Parce que son grand-père était un homme respecté et connu et à cause des sévices et de l’attitude de cette femme qui ne méritait pas d’être appelée « maman », la loi se posa du côté de ses grands-parents. Il resta trois jours dans le coma et se réveilla en criant… Souffrant d’un léger traumatisme crânien, il resta une semaine à l’hôpital mais, pendant six mois, il se réveilla deux fois dans la nuit en hurlant et pleurant à cause de ce qui lui était arrivé. Malgré tout sa vie fut plus calme et, il fut élevé dans la pure tradition japonaise. A chaque fois, qu’il rentrait chez lui, il se changeait pour porter un kimono et son grand-père lui apprit à jouer au go afin d’en faire un joueur des plus doué. Le petit se prit très vite d’amour pour ce jeu mais, quand sa grand-mère qui était une célèbre costumière et styliste pour les films l’emmena sur un plateau télévisé, le jeune homme fut ébahi devant tous ces acteurs. D’ailleurs, il finit par rejouer les scènes qu’il put voir avec une facilité déconcertante en y mettant le ton dans sa voix. Il n’avait vu la scène qu’une fois mais, cela lui avait amplement suffi. Evidemment, il ne délaissa pas ses études mais, avant de rentrer chez lui, il s’arrêtait toujours dans le parc proche de chez lui pour jouer une scène d’un roman qu’il avait lu… Il changeait rapidement de rôles en se donnant à lui-même sa propre réplique. Parce que ses grands-parents étaient toujours en déplacement à cause de leur métier, le jeune homme remplissait ce vide dans ce cœur en jouant plusieurs personnages. Cela lui permettait d’avoir ou d’imaginer avoir des parents alors qu’il en avait pas.

L’enseignement de son éducation était stricte mais, juste. On ne peut pas dire qu’il était extrêmement riche mais, il ne manquait de rien si ce n’était l’amour de ses parents mais, il avait celui de ses grands-parents même si, avec son grand-père, c’était au travers de tactiques sur un goban qu’ils exprimaient leurs sentiments.  Il fut remarqué par un agent de l’agence Sweet Beat Master. Il était âgé de 6 ans, époustouflé par la facilité de son improvisation d’un rôle, il le recommanda à l’agence après avoir demandé l’autorisation à ses grands-parents de le laisser s’épanouir dans le monde du show-biz.

Ils acceptèrent à la condition que leur petit-fils puisse continuer ses cours afin qu’il soit diplômé. C’est ainsi qu’il commença par une publicité télévisé pour une marque de vêtements pour enfants et qu’il commença par des rôles secondaires au théâtre avant de prendre les premiers rôles. Même les rôles de soutien, il y mettait tellement de lui-même, au point de se blesser qu’il éclipsait les autres « acteurs » même plus anciens. Finalement, il finit par endosser le rôle de Oda Nobunaga dans sa jeunesse dans un drama historique. Ce fut son premier vrai rôle à la télévision. Et comme pour les pièces de théâtre qui furent salles combles, on le remarqua…. Pourtant, toujours à la recherche de la perfection, il met énormément d’efforts dans chacun de ses rôles. Il ne veut pas se cantonner à un rôle ou un genre spécifique…. Finalement, sa filmographie est assez importante même s’il n’a joué que des rôles de soutiens ou secondaires puisque, généralement il jouait le rôle de l’enfant des personnages principaux ou bien, pendant deux trois épisodes voir jusqu’à 5 où il tenait le premier rôle enfant et qu’on ne voyait plus car, les dramas s’intéressaient avant tout à la vie d’adulte du héros. Avec ça, il a toujours mis un point d’honneur à continuer ses études… S’est mis à la pratique du Kenjutsu, du Jujitsu et du parkour pour être plus fluide dans ses mouvements et pouvoir effectuer ses propres cascades. Qu’importe le danger, pour lui, un acteur doit prendre aussi des risques. Il ne doit pas tout laisser à son doubleur même si, pour certaines scènes jusqu’à il y a 1 an, il était secondé par un cascadeur maintenant, excepté pour les figures avec un moyen de locomotion (moto, voiture, vélo et skate voir rollers) il se débrouille très bien sans et on le félicite pour cela. Il joue toujours au go et a appris à jouer d’un instrument traditionnel afin de se rapprocher des personnages d’époque.

Evidemment, jusqu’à maintenant, il était finalement « l’ombre » des autres mais, cette fois-ci, c’est terminé. En effet, maintenant, à quelques exceptions rares, il n’est plus un acteur enfant… Ou a dépassé la limite… A part pour quelques films parce qu’il est encore jeune, il se pourrait bien qu’il finisse par endosser un rôle à lui sur le devant de la scène et qu’il tiendra tout le long de la série. Qu’importe s’il a le premier rôle ou non… Mais, il approche des 17 ans désormais… Il est temps pour lui de montrer pleinement son talent de « prodige » pleinement même s’il a reçu malgré tout, plusieurs nominations pour ses rôles.


Tomorrow is an otherday • TON ANNEXE ICI
Posté le Lun 12 Oct - 17:10

Dernière édition par Kazuya Murasaki le Mar 13 Oct - 18:57, édité 5 fois






avatar
Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

Bienvenue - bis :P

Hâte de lire la suite de ta fiche !
Posté le Lun 12 Oct - 19:14



Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Merci beaucoup bis *O*

J'en profite aussi pour annoncer que j'ai terminé ma fichette (a)
Posté le Mar 13 Oct - 12:59






avatar
Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

✖️ Félicitation !✖️



J'ai l'honneur de t'annoncer que tu es validé


Je te demanderai juste de corriger ces deux petites fautes de ton histoire ;) :

« COMMENÇA [x] GRANDIR IGNORAIT PAR SA PROPRE MÈRE »

« ELLE PENSAIT QUE SON PROPRE FILS VOULAIT LUI VOLAIT SON AMANT ALORS »


J'ai apprécié la manière dont tu a tourné les événements pour qu'il y ai une suite logique et plausible ! c'était très agréable à lire ! merci pour mes yeux ! :D

Je t'invite à relire la suite de ton message de bienvenue afin de pouvoir poursuivre ton chemin vers les RPs !

Je déplace ta fiche dans les fiches validées, tu auras toujours la possibilité de rajouter des annexes à ton histoire si tu le souhaites en éditant ta fiche.

En te souhaitant de t'amuser sur Maleficent Agence Tower !

Posté le Mar 13 Oct - 15:44



Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Merci beaucoup et voilà j'ai corrigé *O*

Je vais de ce pas faire ma fiche de lien et merci pour tes compliments je suis contente que ma fiche t'ait plu :hug:
Posté le Mar 13 Oct - 19:01






Contenu sponsorisé
Posté le






Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Okamoto Murasaki [Terminée]
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum