RSS
RSS
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Rencontre à Odaiba !




With
Kisa Mori
La journée commençait à peine, et je dois dire qu'elle commençait bien. Très bien même. Il était midi et le soleil éclairait les grouillantes rues de Tokyo. Je sais très bien ce qu'on peut penser : et oui, mes journées commencent à midi mais, ce n'est pas parce que je me crois supérieure aux autres et que cela me permet de dormir comme un ours dans la forêt jusqu'à que je tombe de mon lit. Non non non. Pour résumer, chaque journée je me lève à huit heures, je fais « du sport » (enfin je fais surtout deux trois mouvement et ensuite je me fais une partie de tennis sur Wii Sports), je donne à manger à Newton, qui évidemment ne se fait pas prier pour me sauter dessus quand je dors, et ensuite je vais à la petite boutique d'en bas et j'achète quelque nikuman ou des takoyaki pour le petit déjeuner à moi et Marine. C'est le meilleur petit déjeuner du monde, la nourriture japonaise change de ce qu'on a pour habitude de manger en France ou au Canada. Après, je prends une douche, je m'habille et si j'ai bien calculé mon temps, je regarde One Piece sur Fuji TV et j'attends que le temps passe doucement. Pas très productif comme journée mais, cela fait déjà un mois que je suis là et je n'ai pas encore trouvé de travail. C'est difficile quand on ne parle pas très bien japonais et quand on est aussi bavarde qu'une pierre.
Mais, aujourd'hui, j'avais décidé de sortir. J'avais mis mon sweat-shirt blanc, une jupe bleue cobalt et mes chaussures préférées : mes petites basket blanches Converse (qui n'étaient plus aussi blanche d'ailleurs). Il faisait beau et ce dont j'avais le plus envie c'était de visiter l'île artificielle d'Odaiba. J'avais donc demandé à Marine de m'y conduire, ce qu'elle fit avec plaisir car c'était sur son chemin. Après qu'elle m'ait déposée, je décidai de visiter, de faire un petit tour du quartier ? Ce qu'il y avait de génial avec ce coin de Tokyo, c'était qu'il était vide, la plupart du temps. Je me baladais, en suivant naïvement mon instinct qui me poussait peut-être à me perdre d'ailleurs. Quand, à force de marcher pour tourner en rond, je tombai avec un panneau qui ne m'étais pas vraiment étranger. C'était le panneau de la Maleficient Agence Tower, Marine m'avait emmené devant quand je suis arrivée à Tokyo. Enfin, devant une île où était la MAT. Donc, sautillant, bondissant, courant comme un petit lapin perdu, je me dirigeai dans la direction de ce grand édifice artistique.
Je marchais tranquillement, après quelques minutes lorsque je m'arrêtais pour prendre une photo des lieux. Il fallait que j'immortalise ce moment, sinon je n'aurai pas assez de preuve pour prouver à quel point ce voyage est cool, enfin surtout pouvoir les partager sur le blog de voyage que je suis attentivement. Après plusieurs cliché je me retournai pour retourner sur le droit chemin lorsque que, dans mon geste un peu brusque, je tombais à terre, entraînant dans ma chute une jeune femme à qui j'avais malencontreusement rentré dedans. Ce qui me frappa en premier c'était sa longue chevelure rose et ses yeux d'un bleu si clair et si pur qu'il aurait pu être confondu avec du cristal.
« Oh, excusez moi, je suis désolée, vous.. Vous allez bien ? « , lui dis-je encore assise par terre comme une idiote.


CODAGE DE LA FICHE PAR REIRA / EUPHEMIA
Posté le Ven 6 Mai - 17:53



Voir le profil de l'utilisateur


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emmènager à Tokyo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum