RSS
RSS
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

♪♫ Shut up and dance ! - WALK THE MOON ♫♪

La journée de répétition s'achevait relativement bien : trois chansons maîtrisées, une autre en court d'accord, c'était pas mal... Je sortais du studio, ma guitare dans son étui rigide sur le dos, la démarche lente et assurée. Il était 19h passé et j'étais convié au gala semestriel du Maleficent Tower... Ce que ça pouvait être fatiguant. J'étais le représentant de mon agence, les Red Spring Fractal, section musical... Alors je me devais d'y assister. Je ne connaissais que trop bien ce genre de "cérémonie" : aucun prix à décerner, juste une assemblée de toutes sorte de stars qui vous jaugeront à chaque regard et feront circuler toutes sortes de rumeurs au moindre faux pas.

Mais passons, j'aimais arriver en retard, le mémo disait 20h ? Pardon j'ai lu 22h ! Après tout rater l'arrivée des nouvelles petites starlettes de chaque agence, des étoiles plein la tête, n'était pas bien grave.

Je rentrais dans ma loge et décidais d'y rester pour jouer encore un peu, faisant passer le temps comme je pouvais... Dieu que c'était chiant ! Certes la musique faisait passer cela plus vite et agréablement mais bon. Il ne faut pas se leurrer, attendre 3h dans une loge... c'est pas marrant. Si je rentrais à la maison ma petite sœur me forcerait à être à l'heure... ce qui était d'autant plus chiant.

Les heures passaient et arriva finalement 21h30. Je rangeais tranquillement ma guitare et commença à me préparer. L'agence laissait des douches à disposition, et vu l'heure je serais sans doute seul à y être. La douche était plutôt grande, je restais encore sous l'eau plusieurs minute à songer à ce qui pourrait bien se passer ce soir... Une dispute entre deux femmes trompées par leur amant commun ? Ou encore un vieille acteur trop bourré qui se donnerait en spectacle... Je riais doucement en y pensant, au fond ça allait pas mal me distraire.

Je m'habillais, comme toujours lors de ce genre d’événement, d'une chemise blanche, d'un pantalon noir et d'un pair de chaussure de ville. Accessoirisant avec mes éternels bracelets en cuir et ma chaîne en argent autour du cou. Je passais devant le miroir, glissant ma main dans ma tignasse blonde pour la "coiffer" et fini par quitter la loge, y laissant ma gratte.

J'arrivais avec cette chanson dans la tête (celle au-dessus du RP) et bougeais la tête de gauche à droite en rythme, les mains dans les poche, je passais la grande porte de la salle de réception. Plusieurs regard se tournèrent vers moi, plus féminins que masculins, il faut l'avouer. Je leur répondais par un léger sourire en coin, faisait sourire certaine que je connaissais, rougir celle qui n'avaient pas eu ce plaisir.

Bon ok, je me la jouais un peu… Beaucoup ! Mais j’aimais ça, dans ce style d’environnement c’était tellement amusant ! Je me rapprochais du buffet et pris une coupe de champagne sur le plateau porté par un serveur, au passage. Il était rempli de petits fours sucrés et salés. Visiblement ça serai apéritif dinatoire, pour ne pas changer.  Je pris une assiette et me servis de quelques amuse-bouche salé, le sucré… très peu pour moi.
Une coupe, puis deux, puis trois, j’avais une bonne descente il fallait dire, quand vint la quatrième, j’allais et venais dans la salle sans réel but, hormis celui de ne croiser personne afin de ne pas débuter une conversation interminable…
J’errais entre le gens dans la salle, en saluant certains, lorsque dans toute la splendeur de ma maladresse et ma distraction, j’heurtais un homme.

Renversant au passage mon champagne sur nos deux chemises. Pour faire bonne figure, c’était gagné ! Je me reculais et le scruta du regard avant de soupirer et m’excuser brièvement.

Je regardais sa chemise trempée puis la mienne. Il n’allait sans aucun doute pas terminer la soirée torse nu ! Heureusement personne n’avait fait attention à nous sur le moment et afin de ne pas attirer plus de regard, je lui fis signe de la tête de me suivre. Quelques étages plus hauts, dans ma loge, je devais bien avoir deux autres chemises de dépannage… et si ce n’était pas le cas… nous serions bien embêtés.


HORS RP ▬ J'aime bien c'te chanson ahah ! ♫
Posté le Dim 25 Oct - 16:08

Dernière édition par Jared Harris le Dim 25 Oct - 23:13, édité 1 fois



Voir le profil de l'utilisateur


Emploi/loisirs : : Acteur

ft. Kylan Leight

ft. Jared Harris

PETITS FOURES, CHAMPAGNE ET MALADRESSE
« Kylan ! Kyyylaaaan ! »

Des bruits de pas se faisaient entendre dans le couloir alors qu’un homme en costard continuait de crier le même nom encore et encore. Il faut dire qu’au grand désespoir des employés, Kylan était devenu extrêmement doué dans l’art du camouflage. Il commençait à prendre ses marques dans la tour, à avoir ses habitudes et ses premières connaissances. De ce fait, il avait aussi vite trouvé ces premières cachettes.

Maintenant peut-être vous demanderez-vous pourquoi donc il se cachait ? Et qu’est-ce que lui voulait cet homme aux allures sévères ? Et bien figurez-vous que cet homme était son manager provisoire et qu’il était décidé à l’amener à un gala qu’avait lieu dans la tour. Le jeune anglais en avait pour le moment décidé autrement. Ce genre de cérémonie ne l’intéressait pas plus que cela. Bien sûr, l’événement était pourtant important et une grande occasion pour les petits nouveaux de se présenter à leur aîné. Mais c’était-là qu’un cadeau empoisonné, le moindre faux pas et vous serez fiché pour le reste de votre vie ! Mais ce que détestait par-dessus tout notre jeune blondinet était de se faire regarder de haut par ses collègues. Cela l’insupportait et il savait qu’il n’allait pas pouvoir y échapper ce soir.

Ainsi enfermé dans une cabine des toilettes, il soupira longuement en sachant ce qui l’attendait. Au moins peut-être qu’il y aurait de quoi manger et surtout de belles femmes pas trop arrogantes… ? Mh… Il n’en était pas tout à fait convaincu. M’enfin, il n’avait plus le choix, son manager l’avait retrouvé et attendait impatiemment derrière la porte de la cabine.

« Ouvrez ! Je sais que vous êtes là ! »

Kylan finit par ouvrir tout en se massant la nuque l’air embêté. Il n’eut pas le temps de dire quoique ce soit que ce dernier se mit à le rhabiller correctement en fermant les derniers boutons de sa chemises pour ensuite refaire son nœud de cravate.

«  Je vous l’ai dit Kylan ! Vous devez être impeccable ce soir !  Il faut que vous fassiez bonne impression, que les réalisateurs vous remarquent ! »

Les sourcils de l’acteur se froncèrent légèrement alors qu’il laissait faire à contre cœur son manager. Il ronchonna un peu en écoutant encore et encore les mêmes phrases avant de soupirer lacement.

« Are you my dad ? »

L’homme l’ignora complétement avant de le conduire dans la salle où se déroulait le fameux événement. Ils étaient pile à l’heure pour le grand bonheur de l’employé et le plus grand désespoir de Kylan. Néanmoins, celui à peine entrer dans la salle, se mit à sourire joyeusement comme si de rien était. Il fallait bien que ses dons d’acteurs lui servent hors du travail non ? Bref, le manager le présenta à … ha… il a déjà oublié leur nom, bon cela ne devait pas être important si ? Dans tous les cas, la soirée se passa plutôt bien…. Assez lente et ennuyante du point de vue du jeune Kylan mais bien. Au bout d’un moment son père adoptif, le manager, finit par le laisser un peu en paix. Ce fut à ce moment-là que Kylan décida de faire un tour tranquillement vers le buffet. Là était bien une des seules vraies motivations du jeune homme qui se mit alors à grignoter tranquillement dans son coin.

Aucun faux pas, aucune catastrophe et de très bon feeling jusque-là. Bref, il avait plutôt bien bossé et se pensait désormais en sécurité lorsqu’un homme vint soudainement le heurter et l’asperger de son vin. Kylan, un amuse-bouche entre ses dents, se figea instantanément à la sensation froide sur son torse. Vraiment ? Venait-il bien de se passer ce qu’il redoutait ? Ses yeux gris descendirent lentement sur son torse pour établir l’étendu des dégâts. Le vin s’était bien attaqué à sa chemise ainsi qu’à sa cravate. Lorsqu’il repensa à l’argent qu’il avait dû sortir de son portefeuille pour cet ensemble, il crut sentir son âme s’échapper de son corps. Était-ce là une mauvaise blague ? Non… et il revint vite à la réalité lorsque le coupable lui fit signe de le suivre avant que les regards indiscrets ne se posent sur eux.

Ainsi donc Kylan se retrouva à suivre l’inconnu hors de la salle, le plus discrètement possible. De nouveau les pieds sur terre, Kylan put se mettre à détailler l’étrange inconnu qui marchait devant lui. A bien y réfléchir, il ne se souvenait pas l’avoir encore croisé ici… Sans doute qu’il n’était pas de la même agence que lui, mais un détail retenait son attention : il n’était pas asiatique tout comme lui. S’en était presque étrange, de voir un autre homme à l’allure européenne. Même dans le milieu artistique ce n’était pas chose courante et pour le coup, s’en était presque rassurant… Car il fallait le dire, sortir du lot 24h sur 24 et se faire épié comme s’il était un extraterrestre n’était pas des plus agréables à la longue.

Il le regarda entrer une loge et le suivit silencieusement. Les deux n’avaient pas parler durant le trajet et l’atmosphère était… bizarre ? Pour le coup, Kylan ressentait le besoin de casser ce silence et posa la question suivante :

« Hey ! T’es qui au fait ? ? »

Bon d’accord, il aurait pu trouver une manière plus diplomatique, polie et sympathique de lui poser la question. Mais que voulez-vous ? Il n’était pas très doué pour ce genre de chose, surtout pour la finesse japonaise. En attendant la réponse de ce dernier, il se mit à détailler l’endroit, remarquant l’instrument de musique.

« Tu es musicien ? »

Demanda-t-il en s’approchant de la guitare et en venant doucement l’effleurer du bout des doigts.

Posté le Dim 25 Oct - 17:41



Voir le profil de l'utilisateur


Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

♪♫ Shut up and dance ! - WALK THE MOON ♫♪

Le jeune homme que j’avais renversé me suivait en silence, je n’avais même pas fait attention à son visage… à dire vrai, je m’en fichais un peu, cet incident m’aura permis de m’échapper un instant de cette ambiance bien trop « bling bling » et hypocrite pour moi.
Je marchais d’un pas vif jusqu’à ma loge où était encore ma guitare, détail qui n’échappa pas à mon « hôte ». La clef tourna dans la serrure, et une lumière rouge s’échappa de la pièce. Les LEDs rouges de la lumière d’ambiance donnait un coté lugubre à la pièce, mais ça changea rapidement lorsque j’allumais la lumière centrale.
J’observais le blondinet à la chemise tâchée entrer dans ma loge, personne n’était entré ici depuis… une éternité, hormis la femme de ménage. Et pour rompre le silence sans doute, il commença avec ses questions. Je soupirais un grand coup avant de répondre à ses questions d’une phrase.

«  Je suis chanteur, Jarred Harris. Tu dois être nouveau pour ne pas le savoir j’imagine… »

Je commençais à chercher dans le placard du fond une chemise à sa taille, nous avions à peu de chose près la même carrure, alors ça n’allait pas être bien difficile. Après quelques secondes de recherche je tombais finalement sur un lot de deux chemises blanches.

« Parfait ! » Dis-je en souriant en coin. « Tiens, mets-ça. Et encore pardon pour les taches… »

Je n’espérais pas vraiment qu’il me pardonne, mais s’excuser dans ce genre de situation, lorsqu’on est clairement fautif, est d’usage. Je lui tendais le cintre d’un bras, plongeant mon regard azur dans le sien. Lorsqu’il le saisit, je posais la mie, sur la chaise à coté et commença à enlever mon haut en tirant sur le bas pour le faire sortir de mon pantalon.
J’avais pu à ce moment, l’observer de plus près, blond, comme moi, occidental aussi, ce qui était peu commun ici… enfin si on ne compte pas certaines star du MAT. Il était plutôt grand, quoique légèrement plus petit que moi… de quelques centimètres. Il avait un physique plutôt avantageux aussi, ce petit détail qui m’arracha un sourire en coin et peut être qui me poussa à lui poser moi aussi des questions. Curiosité quand tu nous tiens…

«  Et toi, t’es qui ? Tu n’es pas de Red je suppose… Je t’ai jamais vu, je m’en serai souvenu sinon ahah !» Parlant bien sûr de mon agence, je ne l’avais jamais croisé dans les couloirs… Bon après, je ne sortais pas souvent dans les couloirs sans raisons…

Le liquide commençait à sécher sur le tissu blanc, formant une tache de plus en plus marquée. Je poussais un râle en le décollant de ma peau. Mine de rien, le champagne… ça colle. En espérant que la chemise ne serait pas foutue, je défaisais les boutons rapidement, laissant au blondinet le loisir, ou pas, de mater.
Je retirais enfin ma chemise collante et la jeta sur l’assise de la chaise, verifiant que ma chaine était bien en place, de ce geste peut être universel qui consistait à passer son doigt le long de sa clavicule en tirant sur le bijoux en douceur. Je lui tournais alors le dos lorsque je mis la chemise propre d’un geste vif sur un bras, puis l’autre.


HORS RP ▬ J'aime bien c'te chanson ahah ! ♫
Posté le Dim 25 Oct - 18:36

Dernière édition par Jared Harris le Dim 25 Oct - 20:16, édité 1 fois



Voir le profil de l'utilisateur


Emploi/loisirs : : Acteur

ft. Kylan Leight

ft. Jared Harris

PETITS FOURES, CHAMPAGNE ET MALADRESSE
Bien entendu le personnage avec qui il s’était retrouvé impliqué ne semblait pas être l’un des plus sympathique et bavard de la maison. Cela n’aurait pas été drôle sinon, mh ? Bon, il n’était apparemment pas un co**ard non plus, déjà ça. D’après ces dires, Kylan pouvait supposer qu’il était en présence d’un chanteur relativement connu. Jared Harris, mh ? Sans doute irait-il se renseigner sur lui plus tard. Pour l’heure, il n’avait qu’une envie : se déshabiller. La chemise qui lui collait à la peau était assez désagréable à porter. Il commença part tirer sur sa cravate pour retrouver un semblant de liberté.

Il reposa son attention sur le chanteur lorsque celui-ci lui tendit une autre chemise. Ses excuses ? Franchement Kylan en avait rien à faire, ce n’était pas ça qu’allait lui ramener sa chemise et son argent. Du coup, il les ignora, soupira un simple merci en prenant le vêtement pour aller continuer de se changer à peine plus loin. Il défit rapidement les boutons de sa chemise tout en tournant le dos à son collègue.

« Mh ?  C’est vrai qu’en général on se souvient de moi ~ » »

Approuva-t-il doucement d’un air amusé avant d’ajouter plus sérieusement.

« Kylan Leight, nouvel acteur à Slice Pro. » »

Il continua à se déshabiller lorsqu’il eut un instant d’hésitation. Combien de fois l’agence et son entourage lui avait dit faire attention à ne pas trop montrer ses tatouages, les Japonais n’étant aussi ouvert que les européens. Mais à y repenser son collège n’était pas asiatique et puis au pire, on s’en foutait. Il retira donc sa chemise dévoilant son torse ainsi que les nombreux tatouages qui se trouvait sur son bras, sa hanche et qui parait sur sa jambe gauche.

Il se tourna vers lui avant de passer à côté, non sans jeter un regard sur lui, pour aller lui prendre un cintre. Chose faîte, il l’accrocha à un crochet pour ensuite y mettre soigneusement sa pauvre chemise tachée. Comment allait-il réussir à réparer les dégâts.. ? Aucune idée. Il laissa un nouveau soupire lui échapper.

«  Tu ne m’as pas loupé hein…. ? ça fait longtemps que tu es au Japon, toi ? » »

Demanda-t-il curieux d’en savoir un peu plus sur ce dernier. Sans aucune gêne, il retourna fouiller dans l’armoire à la recherche d’un linge ou tout autre tissu où il pourrait s’essuyer. Hors de question qu’il mette une nouvelle chemise sur une peau encore humide et collante. Objet trouvé, il se tourna à nouveau sur le chanteur pour reposer son regard sur lui et le détailler silencieusement. Il était plus grand que lui, pas beaucoup, mais tout de même. Les japonais étant généralement plus petits, Kylan avait perdu l’habitude de voir plus grand que lui… il ne saurait dire si cela était agréable ou non. Il devait sinon admettre, enfin jamais à voix haute hein, que l’homme en face de lui avait une certaine prestance et une apparence pas des plus désagréables. M’enfin, il préféra toutefois ne pas trop s’attarder dessus.

«  Tu aurais une cravate à me prêter ? » »

Dit-il alors qu’il allait également mettre sa nouvelle chemise. Elle était très légèrement plus grande que l’autre, mais en rien dérangeant, au contraire, il serait plus à l’aise ainsi.
Posté le Dim 25 Oct - 19:43



Voir le profil de l'utilisateur


Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

♪♫ Shut up and dance ! - WALK THE MOON ♫♪

Ce curieux personnage qui partageait ma loge à cet instant ne semblait nullement gêné de se dévoilé ainsi. Passant à côté de moi, j’ai pu entrevoir un tatouage… recouvrant une bonne partie de son corps. Je le suivais du regard pendant quelques secondes pour mieux l’observer, tandis qu’il se déplaçait. Cette fois, il était certain que je ne l’oublierai pas, ce … Kylan ?
Pas commun ici. Mais bon c’était normal après tout.

« Je suis née ici… Mon père est japonais et ma mère anglo-saxonne… » Je pis une mèche de ma tignasse blonde du bout des doigts « d’où la couleur… »

J’affichais un sourire en coin, léger, presque imperceptible. Visiblement, Kylan n’était pas du genre à se faire amadouer par de simples excuses, Ce qui titilla de nouveau ma curiosité. Le grand blond ajouta que je ne l’avais pas loupé avec mon verre, je lâchais un petit rire et me retournais vers lui.

« En effet… La tâche en est presque artistique je dois dire. Non ? »

Il était comique ce Kylan, à toucher à mes affaires ainsi et me poser toutes sorte de question dont il aurait pu connaitre la réponse sur le net ou un quelconque magasine. Nous étions là, à nous observer comme deux loups qui ne se connaissent pas, jaugeant la dangerosité de l’un et de l’autre, testant peut être les limites avec subtilité. Sa façon de faire les choses sans gêne avait quelque chose de plutôt plaisant, mais pour le moment, il m’avait demandé une cravate… Une cravate. Si je continuais à rêvasser il finirait par se poser des questions.
Je n’avais pas vraiment l’habitude d’en porter, mais dans tout ce bazars, enfin mon bazars, je devrais bien en trouver une… Je fouillais encore pour finalement tomber sur une boite neuve, contenant une cravate, neuve elle aussi, rouge bordeaux.

Je la lui tendis en ajoutant :

« Celle-ci te conviendra j’espère, ce doit être la seul que j’ai ici. Je ne suis pas du genre à me laisser passer la corde au cou ahah ! »

Une allusion à ma situation actuelle ? Libre comme le vent, sans attache réelle ? Peut-être bien, ou aussi une petite vanne pour tester lesdites limites… Je plongeais de nouveau mon regard dans le sien.

« Alors comme ça tu es de Slice… intéressant. Tu y es depuis longtemps ? »

Je me reculais et m’assis à demi sur le rebord du meuble, juste sous le miroir contre le mur, ne le lâchant pas des yeux. Une mèche de mes cheveux vint alors me titiller et machinalement, je passais une main du mon crâne pour la repousser, partant du front vers l’arrière de la tête. Il n’était pas japonais et ne semblait pas être au japon depuis bien longtemps non plus…

Depuis tout ce temps je n’avais pas encore fermé ma chemise et plus je trainais, plus je retardais le moment pénible de retourner au gala… Je n’avais plus envie d’y aller, sans savoir pour autant quoi faire à la place.



HORS RP ▬ J'aime bien c'te chanson ahah ! ♫
Posté le Dim 25 Oct - 20:16

Dernière édition par Jared Harris le Lun 26 Oct - 9:51, édité 1 fois



Voir le profil de l'utilisateur


Emploi/loisirs : : Acteur

ft. Kylan Leight

ft. Jared Harris

PETITS FOURES, CHAMPAGNE ET MALADRESSE


Il était donc métis… Kylan en était presque déçu, il était fasse à un faux ! Non, je rigole, mais il était surpris. Avec sa taille, ses cheveux…. Son corps, il l’aurait pensé purement anglais. M’enfin, peu importe. L’atmosphère s’était un peu relâchée entre les deux, du moins c’est ce que ressentait Kylan qui se mettait de plus en plus à l’aise. Au final, ce dernier semblait plutôt sympa… enfin après cela ne restait que les premières impressions, Kylan restant toujours méfiant.

Il l’observa fouiller dans ses affaires à la recherche d’une cravate. Plutôt serviable, ou alors il se sentait coupable ? Kylan ne savait pas trop quoi penser. La seule ? Ho… pas cravate hein ? Le jeune acteur prit délicatement le tissu entre ses mains avant d’arquer un sourcil à sa remarque. La corde au cou ? Il le suivit du regard, observant chacun de ses gestes sans répondre immédiatement à ses questions. Puis il plissa les yeux avant d’afficher un sourire au coin et de s’approcher.

Une nouvelle fois sans aucune gêne, il vint lentement glisser son indexe dans la chaîne en argent qu’avait le blond autour du cou. Il tira très délicatement celle-ci contre lui, approchant son visage du sien sans détourner le regard.

« Plutôt ironique de la part d’un homme qui porte une chaîne autour du cou, mh ? »


Son regard toujours fixé dans le sien, il se mit à ricaner un peu avant de finalement relâcher le bijou et de lui rendre son espace vital. La provocation a toujours été l’un des plus gros défauts, que voulez-vous ? Et puis ce dernier lui avait clairement tendu la perche.

« Sinon pour répondre à ta question.  Je suis arrivé au Japon, il y a deux ans…. Et j’ai rejoint l’agence… maybe… 6-8 mois après ? »

Sur ces belles paroles, il se mit à essayer de faire un début de nœud de cravate…. Oui, je dis bien un début. Pour le coup, il se mit en face d’un miroir afin de mieux d’appliquer à la tâche. On ne dirait pas comme ça, mais les nœuds de cravate c’est tout un art ! Si, si !

«   Et toi ? J’ai cru comprendre que ça faisait déjà un petit moment que t’étais à Red Fractal, c’est ça ?  »

Il se mit à le regarder à travers le miroir pour voir un peu ses réactions et ce qu’il faisait. Tout comme lui, il ne semblait pas particulièrement pressé à rejoindre le gala une nouvelle fois. Apparemment, cet événement n’avait pas trop de succès… enfin… Sûrement, que les plus arrogants s’y plaisaient bien à se pavaner dans la foule.
Posté le Dim 25 Oct - 20:51



Voir le profil de l'utilisateur


Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

♪♫ Shut up and dance ! - WALK THE MOON ♫♪

C’est qu’il me cherchait… Clairement. Je ne nie pas avoir ressenti un léger frisson lorsque son visage s’est approché du mien. Sa provocation ne m’étonnait pas au fond, quoi que je ne saurais dire s’il s’agissait d’une avance ou non.
Je soufflais et haussais rapidement les épaules après qu’il se soit éloigné. La chaîne était un présent de ma petite sœur, mais ça il ne pouvait pas et n’avait pas besoin de le savoir.

« Ironique je ne dirais pas ça… »

Je n’en ajoutais pas plus, le dévorant littéralement du regard à présent, il se positionnait en face du miroir pour nouer sa cravate, enfin tenter de nouer sa cravate plutôt.
Je remarquais alors qu’il ne me lâchait pas non plus du regard. Cependant je restais silencieux une petite minute.

« Je suis chez eux depuis mes 7 ans. Autant dire que c’est… une seconde famille. »

Je riais de nouveau doucement en le voyant de dépatouiller. L’envie de l’attraper pour lui rendre la pareil sur sa provocation était tentante… Même irrésistible, je me tournais lentement et écartais ses mains d’un geste bref et sûr pour saisir la bande de tissu et la tirer pour le positionner face à moi.

« Tu n’as pas l’air bien doué… »Dis-je en ricanant doucement.

Dénouant avec agilité le nœud pour la repositionner, concentré et la bouche entre-ouverte, je gardais une certaine pression le temps de terminer. Une fois fait, je resserrais lentement, remontant vers son cou et veillant à ce qu’elle soit ajustée.
Je souriais en coin en repensant au nombre de fois où j’avais dû moi aussi porter ces horreurs de cravates. Mais c’était il y a longtemps, pourtant je n’avais pas perdu la main !
A présent j’avais moi aussi envie de provoquer un peu, encore. Je lâchais finalement les tissus, le libérant de ma brève emprise. Je tapotai du doigt, comme on toquerait à une porte, sur la cravate, contre son torse.

«  Il faudra t’entrainer…  je ne serai pas toujours là pour le faire pour toi. » Ajoutant à ces paroles un clin d’œil.

Puis retournais alors m’asseoir à ma place, sans rien changer à ma tenue actuelle, après tout, j’vais tout mon temps, personne ne m’attendait et puis, la compagnie de Kylan n’était pas désagréable au final, je dirais même qu’elle était … stimulante, d’une certaine façon.
Quitte à jouer la provoc’, on verrait bien où ça nous mènerait. Je n’avais aucunement peur de lui ou de ses réactions, je me demandais juste, jusqu’où allait-il aller. C’était bien une rencontre qui allait égailler ma soirée, au moins pour un court instant.


HORS RP ▬ J'aime bien c'te chanson ahah ! ♫
Posté le Dim 25 Oct - 21:24



Voir le profil de l'utilisateur


Emploi/loisirs : : Acteur

ft. Kylan Leight

ft. Jared Harris

PETITS FOURES, CHAMPAGNE ET MALADRESSE

Dix-neuf ans de carrière…. Nul doute qu’il avait bien plus d’expérience dans le domaine que lui. Pour le coup, Kylan l’enviait beaucoup, néanmoins il avait assez confiance en lui pour penser qu’il arriverait également à se faire sa place dans le milieu du show-biz. Il aimait en tout cas se l’imaginer.

Mais il fut vite sorti de ses rêveries lorsque Jared s’approcha dangereusement de lui. Kylan cligna les yeux, surpris, lorsque ce dernier attrapa sa cravate avant de froncer un peu les sourcils lorsqu’il tira dessus et se mit à la faire pour lui. Ce n’était de loin pas la proximité qui le gêna à cet instant, mais plus l’emprise que ce dernier avait sur lui. Pour le coup, il détourna le regard pas vraiment à l’aise dans cette situation et un peu ronchon de montrer son inexpérience. D’ailleurs, ce n’était pas lui qui disait ne pas en porter ? Mensonge !

Lorsqu’il finit son petit manège, Kylan continua de le fixer longuement et silencieusement. Les deux hommes étaient clairement tombés dans un jeu d’ambiguïté et de provocation. La question était jusqu’où iraient-ils ? Kylan pouvait très bien arrêter ce petit jeu ou le continuer en ajoutant encore et encore une couche. La deuxième option était très tentante, la situation étant devenue des plus intéressantes… et puis, il avait comme l’impression d’entrer dans une sorte de compétition…. L’éviter serait bien trop lâche…. Perdre ? Jamais !

« Et toi, tu sembles avoir quelque difficulté à te rhabiller.  »

Fit-il remarquer avant de s’avancer vers lui, non sans un sourire. Arrivé à lui, il se pencha doucement. Sa chevelure vint effleurer la sienne jusqu’à que ses lèvres viennent murmurer à son oreille.

«  Laisse-moi t’aider.  »

Sourire taquin, ses mains vinrent alors longer le tissu blanc qui ne recouvrait pas encore totalement le torse du célèbre chanteur. Lentement et d’un geste soigneux, il vint reboutonner, bouton après bouton la chemise de ce dernier.  Son regard d’abord fixé sur ses mains, se dirigèrent ensuite dans celui de Jared. Il était curieux de voir l’expression qu’il pouvait avoir sur son visage à un moment pareil. Avait-il réussi à l’ébranler ? Il l’espérait ! Se serait assez amusant. M’enfin, dans tous les cas, le jeune acteur était assez fier de cette nouvelle manœuvre, restait à savoir comment sa victime allait réagir.


Posté le Dim 25 Oct - 22:08



Voir le profil de l'utilisateur


Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

♪♫ Shut up and dance ! - WALK THE MOON ♫♪

La remarque du blond me fit baisser les yeux vers ma chemise qui en effet était encore ouverte. C’est à ce moment qu’il s’approcha encore de moi pour susurrer quelques mots à mon oreille, la proximité de son cou me donnait une furieuse envie d’y planter mes dents en douceur. Serrant le rebord du meuble des mains je me retins, attendant de voir ce qu’il comptait faire, son sourire taquin sur le visage, ses provocations, ce jeu n’avait que deux issues à ce rythme : soit ils continuaient à se chercher soit ils stoppaient tout ici et maintenant…
Il effleurait lentement l’ouverture le ma chemise, faisant chaque boutons, un à un. Il était délicat et c’était appréciable. Le parfum qu’il dégageait était presque enivrant, vu la situation et les coupes de champagne que je m’étais enfilées.
Je sentais un frisson me parcourir la colonne en me laissant docilement faire. En même temps, que pouvais-je bien dire ? Il aurait été inconvenable de le repousser pour si peu.
Mais malgré tout je restais impassible, le même sourire sur le coin des lèvres alors que son regard revint croiser le mien. Comme s’il attendait une réaction de ma part, il scrutait mon visage à la recherche de la moindre faiblesse, de la moindre faille. Il n’en fut rien. Je l’observais également en silence glissant mes doigts sur la cravate que j’avais précédemment nouée. Sans un mot, je ne parvenais plus à détourner les yeux.

Devais-je pousser encore plus le vice ? Ou en rester là… Et puis au diable les questions ! Je tirais doucement sur la bande de tissus le forçant à se rapprocher encore et vint à mon tour à son oreille.

« Je te remercie… Kylan. » Dis-je d’une voix suave.

Je montais encore d’un cran, poussant encore la limite. Suite à quoi j’effleurais sa joue de la mienne, laissant glisser ma tignasse blonde sur son front, restant  relativement proche de celui-ci. Je pouvais presque sentir sa respiration et lui la mienne.
J’avais bien envie de continuer ce manège de plus en plus intéressant, mais mon partenaire de jeu allait-il être du même avis que moi. Je ne me posais finalement plus vraiment la question et m’approchais encore dangereusement de ses lèvres, les effleurant lentement avant de reculer encore, comme pour annoncer la couleur de ce qui allait suivre s’il me laissait faire. Affichant toujours se même sourire arrogant et provocateur qui semblait dire « montre-moi où est ta limite. », mes yeux azur ne se décrochaient pas de ce blondinet.

La cravate toujours en main, je desserrais son étreinte pour à son tour lui rendre sa liberté de mouvement.



HORS RP ▬ J'aime bien c'te chanson ahah ! ♫
Posté le Dim 25 Oct - 23:12



Voir le profil de l'utilisateur


Emploi/loisirs : : Acteur

ft. Kylan Leight

ft. Jared Harris

PETITS FOURES, CHAMPAGNE ET MALADRESSE

La réponse à sa provocation ne se fit pas attendre. Peu après, le jeune acteur put sentir un souffle chaud effleurer son oreille, puis un son, celui de la voix grave qui osait murmurer ainsi son prénom. Naturellement, un long frisson l’envahit à cet instant. Les deux hommes jouaient désormais avec le feu. Ils le savaient parfaitement mais continuaient aux risques de terminer calcinés. D’ailleurs, le chanteur ne s’arrêta pas là. Lentement, il se mit à effleurer ses lèvres.

Kylan continuait de fixer ce dernier droit dans les yeux, d’air regard pensif. Le mur invisible qui les séparaient semblaient de plus en plus fins…. Un peu plus et il disparaitrait certainement. Maintenant était-ce réellement une chose souhaitable ? Pour être franc, Kylan aurait depuis longtemps cassé le mur s’il était face à une femme. Les choses étaient toujours plus compliquées entre homme. Aussi, Kylan ne se sentait pas complétement maître de la situation… Bien sûr, cela n’était pas totalement désagréable, néanmoins…. Allait-il vouloir risquer ses fesses ? Mh, il était sans doute trop fier pour cela. Pour le coup, le jeune blond se retrouvait face à un vrai dilemme. L’envie ne manquait pas et cela devait se voir dans ses yeux.

Dans un mouvement lent, l’une de ses mains vint se glisser dans la chevelure de la célébrité alors que son front vint rejoindre le sien. Cette fois-ci, le contact était bien présent, contrairement aux autres provocations où ils se contentaient de s’effleurer. Un long sourire s’afficha sur les lèvres de Kylan avant que ce dernier ne murmure à son tour.

« You’re welcome. »

Sa main vint ensuite s’agripper à la chevelure forçant ce dernier à pencher légèrement sa tête avant de glisser ses lèvres sans dans son cou. Le contact n’était toutefois qu’une caresse presque invisible. Il remonta lentement pour rejoindre son lobe que ses dents allèrent effleurer. Sa langue se gli..

« Toc.. Toc.. »

Kylan s’arrêta net. Son regard se porta sur la porte de la loge. On pouvait y entendre quelques murmures, ricanement de femme derrière. Celles-ci avaient sans doute finit par remarquer l’absence de leur célébrité favorite. L’acteur jeta un dernier regard sur Jared avant de soupirer et de s’écarter.

L’heure était finalement venue pour eux de retourner à leur activité respective. Kylan ne fit aucun commentaire sur ce qui venait de se passer, agissant comme si de rien était. Il remit comme il faut sa chemise empruntée, ajusta quelques mèches puis alla s’approprié le cintre où reposait sa chemise tâchée. Enfin, il se retourna vers le chanteur pour lancer dans un sourire amusé :

«  La célébrité a ses quelques défauts, hein ? »


Posté le Lun 26 Oct - 20:37



Voir le profil de l'utilisateur


Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

♪♫ Shut up and dance ! - WALK THE MOON ♫♪

Je ne m’attendais pas à autant de réaction de sa part à vrai dire. Son regard dans le mien, la proximité de nos visages et la pression palpable, toute l’atmosphère nous enfermait et nous pressait l’un vers l’autre. Que Kylan soit un homme n’était pas une contrainte ou un problème pour moi, je ne saurais dire pourquoi, mais quelques fois sentir une certaine force et un certain charisme était purement jouissif, chose qu’aucune femme ne pourrait posséder. Bien que ce côté de ma personnalité restait «  secrète », lorsque venait une occasion, je ne me gênais pas pour la saisir…
Sentir sa main glisser lentement entre mes mèches blondes provoquèrent une vague de pulsion, accentué par ce contact, ce vrai contact physique, j’inspirais profondément alors qu’il me forçait à pencher la tête sur le côté, je saisis son avant-bras, sans pour autant protester lorsqu’il posa brièvement ses lèvres sur mon cou pour remonter vers mon oreille, ne manquant pas ce petit geste qui pourrait sembler si anodins pour certains mais tellement agréable pour d’autres, dont moi. Je serais mes doigts sur lui quand soudain on frappa à la porte, nous ramenant à la réalité : cela faisait déjà pas mal de temps que nous n’étions plus à la soirée…

Sa réaction fut immédiate, il s’éloigna et rejoignit la porte derrière laquelle on entendait des gloussements féminins. Je soupirais, ce petit jeu me plaisais pas mal… quel dommage. Je lui adressais un sourire en coin lorsqu’il réajusta sa chemise après ses quelques mots qui m’arrachèrent un bref ricanement, je le rejoignais et pris la poignée en main, sans ouvrir la porte.

« C’est peu de le dire… » Ajoutais-je en souriant avant de finalement ouvrir la porte. « Mesdames, puis-je vous aider ? » Avec un sourire charmeur, faisant rougir nos intruses.

Les donzelles furent surprises de nous trouver ensemble vu leurs regards, mais l’idée de ce qui venait de se produire fut vite oubliée lorsque je vins en saisir un par la taille. Je la connaissais de vue et lui avais déjà fait quelques petites avances qu’elle ne refusait jamais. J’avais donc décidé qu’elle serait mon alibi du soir… Je jetais un dernier regard à Kylan, suivi d’un bref clin d’œil accompagné d’un regard frustré et entamais la marche retour vers la salle de réception…

La jeune femme me questionna sur les raison de mon absence et la présence de l’acteur avec moi et bien entendu je ne dévoilais rien de notre petit jeu. J’inventais alors une histoire de brève dispute pour un verre de champagne renversé sur une chemise. Après tout il n’y a qu’un pas entre la haine et l’attirance…


HORS RP ▬ J'aime bien c'te chanson ahah ! ♫
Posté le Lun 26 Oct - 21:13



Voir le profil de l'utilisateur


Age : 28
Emploi/loisirs : : Chanteur

✖ Cloture du RP ✖

✖ Voici vos points :

Kylan Leight : + 343 points de prestige

Spoiler:
 


Jared Harris : + 322 points de prestige

Spoiler:
 

Posté le Lun 26 Oct - 21:43



Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
Posté le






Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apéro dinatoire : Petits fours, Verrines, amuses gueules ...
» [Diplomatie] Les Ambassadeurs, les Traités, les petits fours
» Petits fours, grand ennui, Petites roulettes et grosse bébête [PV Ragda]
» 01.01/22.C.Chihuahas, bourges & petits fours
» [Diplomatie] les Ambassadeurs, les Traités, les petits fours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum